Telle est une Estelle

19 février 2017

Manteau de marine et d'or

Ça fait 2 ou 3 hiver que j'ai très envie d'un manteau bleu marine...

L'hiver dernier, trop occupée par ma robe de mariée, je n'avais guère le temps de me lancer dans la couture d'un nouveau manteau. Alors, la mort dans l'âme, j'ai ACHETÉ un manteau bleu marine chez H&truc... Il n'a tenu qu'une courte saison, il est déjà tout bouloché ! Je me suis donc décidé cette fois-ci à me le coudre ce manteau. Le manteau noir - copie d'un Cop Cop*ne que j'ai réalisé il y a 6 ans est toujours portable même si quelques usures commencent à être visibles sur la doublure et aux poignets. La preuve que du fait-main avec des matériaux de qualité, c'est quand même autre chose que ce qu'on trouve en prêt-à-porter (et je ne parle même pas des conditions déplorables de fabrication de ces vêtements et du bilan carbone du transport et, et, bref...)

Je me suis donc lancé en quête du lainage idéal, bleu marine bien foncé et avec un fort pourcentage de laine. Et ça n'a pas été une mince affaire ! J'en ai passé des heures sur Internet à écumer tous les sites de vente de tissus... J'ai fini par trouver mon bonheur chez tissusactifs : un beau lainage à 80% de laine et 5% de cachemire pour 15€ le mètre !! (je vous donne le bon plan du site car je l'ai acheté sur leur boutique a little mercerie où il était à 18€ le mètre...)

La bonne couleur, la bonne épaisseur, il est parfait et me donne envie de me coudre un manteau dans toutes leurs couleurs de lainage (ce qui ferait 20 manteaux... il y a du choix).                                     

Côté patron, j'ai opté pour le Cascade duffle coat de Grainlinestudio avec quelques modifications imaginées à partir de plusieurs images de manteaux glanées sur Pinterest qui me plaisaient. J'ai téléchargé le patron en PDF et assemblé une cinquantaine de pages... Il faut être bien motivé !

Voici les principales modifications que j'ai apporté au patron pour en faire mon manteau idéal :

- Une longueur intermédiaire entre la version A et B sans la découpe horizontale

- J'ai par contre ajouté des découpes "verticales" devant pour y intégrer des poches et au dos pour un aspect trapèze et une martingale cousue dans la découpe.

- J'ai ajouté des pattes aux poignets

- Entre la capuche et le col, j'ai choisi... de ne pas choisir ! Je me suis inspiré d'un de mes anciens manteau avec un col et une capuche amovible par une fermeture éclair cachée sous le col.

Comme je suis ultra frileuse, je voulais une doublure molletonnée mais je n'ai rien trouvé à mon goût. J'ai donc décidé de prendre un joli tissu et de le molletonner moi-même (non mais !). Pour les manches, j'ai utilisé une doublure satin classique pour que ça glisse bien par dessus les pulls...

P1010278

Ce coton marine à pois doré m'a inspiré. J'adore l'association de marine avec du doré alors je me suis un peu lachée sur le passepoil doré : il souligne la doublure à l'intérieur ainsi que la martingale et les pattes de poignets.

Place aux photos :

P1010417

P1010419

 Et à l'intérieur, ça donne quoi ?

P1010424

P1010410

Ouh mais ça caille un peu là, non ?

P1010403

Tiens, mais c'est quoi cette fermeture sous le col ?

Eh, regardez ce que j'ai trouvé :

 

P1010439

Humm, cette petite fourrure, ça m'a l'air bien douillet...

Un petit coup de zip et on a un manteau capuchonné !

P1010393

En version esquimau...

P1010390

P1010375

Et quelques détails :

P1010466

J'ai cherché des brandebourg à mon goût, sans succès alors je les ai fabriqué avec une attache en métal et des chutes de cuir de mon stock + des rivets. Ils sont faits de 2 épaisseurs de cuir fin collées puis cousues à la machine, et sont ensuite cousus à la main sur le manteau.

P1010477

Comme j'ai longuement hésité à mettre ou non de la fourrure en bordure de la capuche, celle-ci est également amovible, cette fois-ci par une bande de tissu avec des pressions Kam. Comme vous le voyez ci-dessus,le bord de la capuche est doublé d'une pattes pour cacher les pressions.

Voici donc les 3 versions du manteau (je trouve que ça lui donne un style assez différent) :

GIF-manteau

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par unestelle à 22:57 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

12 février 2017

Un peu de couture pour mon homme

Je lui avais offert une besace ramenée de Budapest il y a 3 ans et il l’a beaucoup utilisé. Au point qu’on commençait à voir à travers tellement le simili-cuir qui la composait était usée. Il était tant que je lui en fasse une plus jolie et plus solide !

Le format de sa précédente besace semble idéal pour y ranger toutes ses affaires de garçon et éventuellement emmener des documents / un cahier au format A4. J’ai donc pris toutes les mesures et réalisé un patron inspiré de celle-ci.

En cherchant de l’inspiration chez mon ami Pinterest, je suis tombé sur ça :

Besace lainage et cuir

Hartmann « Tweed belting » crossbody bag – 345 $ (!!!), plus disponible à la vente…

J’aime beaucoup ce mélange de cuir et de tweed. Ça tombe bien, j’avais de jolies chutes de cuir dont j’adore la couleur fauve. Il s’agissait de petits morceaux qu’il me restait d’une jupe en cuir achetée en soldes il y a bien 10 ans…

J’ai cherché un tweed épais et un peu dans les mêmes ton gris / kaki que le sac Hartmann mais j’avais peu de temps pour la réalisation de ce cadeau et j’ai dû me contenter du choix de ma mercerie locale. J’ai trouvé un joli lainage gris foncé légèrement chiné, qui au final se marie bien je trouve avec le cuir fauve.

Je tenais à poser du passepoil en cuir, et là, je me suis amusée… J’ai découpé des bandes dans mon cuir et recouvert du passepoil de coton classique de ces bandes de cuir. Mon passepoil a beaucoup de raccords car je n’avais pas de grandes longueurs de cuir mais ça reste assez discret.

P1010251

P1010256

work in progress...

Le tissu est entièrement thermocollé pour le renforcer et pour une meilleure tenue. La besace est entièrement doublée de coton marron/kaki clair avec une grande poche et une petite zippée + une grande poche zippée sur le devant.

P1010454

P1010453

P1010463

P1010452

Je crois qu'il aime bien son nouveau sac réalisé avec amour...

Enregistrer

Posté par unestelle à 22:03 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
20 janvier 2017

Previously

Wow, c'est un peu poussiéreux par ici... Je me suis fais particulièrement discrète ces derniers temps. J'ai pourtant bien 2 ou 3 trucs à vous montrer mais j'ai un gros problème avec l'hiver (oui, carrément). Si j'ai un vêtement à vous montrer, soit je le prends en photo en intérieur et vous ne verrez rien, soit je le prends en extérieur et je chope une pneumonie... Alors, on fait quoi ? Eh bien, on déserte son blog pendant 4 mois de l'année...

Mais ça ne m'empêche pas de vous montrer, comme j'aime bien faire tous les ans en Janvier, mon petit bilan de l'année couture. Alors, ça n'est pas un secret, l'année 2016 n'a pas été super productive en quantité puisque les 5 premiers mois ont été entièrement consacrés à mes robes de mariée et autre DIY de mariage (si ça vous intéresse, voir les épisodes 1, 2 et 3 de LA robe, la robe n°2 et les accessoires , la déco et autres DIY de mariage)

Mais il n'y a pas eu que du blanc sous mon pied de biche... Il y a eu :

- Mon manteau "Gilbert" terminé tout début 2016

P1016774-1

 

 

 

 

 

 

 

 

- Ma robe Zéphyr d'amour

P1016979

- 2 versions de Chataigne d'été (short et jupe)

P1010003P1010012

- ... et une version d'automne

P1010071

 

 

 

 

- Un top marin avec bretelles en cuir pour les vacances

P1010048

Et 2/3 choses que je n'ai pas eu l'occasion de vous montrer ici :

- Une blouse Coquelicot en polyester noir et pois caramel (patron Histoire de coudre)

P1010125

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Des cadeaux de Noël faits main : un déguisement de dragon pour mon neveu (patron maison à partir de divers inspirations sur Pinterest : sweet, queue et masque)...

Déguisement Maxime

-... et un ensemble gilet tricoté (patron maison, inspiration Mamy factory) + sarouel évolutif (patron gratuit chez Minuscule infini) pour ma nièce.

P1010262P1010265

Et bientôt mes premières réalisations 2017 à vous montrer !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par unestelle à 22:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
13 octobre 2016

Châtaigne graphique

Et une 5ème version !! Désolée, mais moi je n'arrive pas à me lasser de ce patron...

Quand j'ai vu ce tissu d'ameublement, je l'ai tout de suite imaginé en petite jupe droite. Je vous jure que je ne voulais PAS faire ENCORE une jupe Châtaigne, je voulais changer un peu. Alors j'ai fouillé dans mes patrons mais rien ne m'inspirait autant que ce patron. En plus, c'est tellement pratique un patron qu'on a déjà utilisé et que l'on sait qu'il tombera bien, s'emboitera parfaitement, etc... Et puis, après tout, je n'avais pas encore réalisé une version comme celle-ci alors ça ne compte pas vraiment, non ? si ?

P1010071

Ben oui, regardez, celle-ci n'a pas ses poches habituelles, je lui ai fait des poches zippées insérées dans la découpe de la ceinture. Bon, en vrai j'ai un peu triché : je me suis rendu compte que, vu l'emplacement et la longueur des zips de poches, il serait très inconfortable d'y mettre mes mains. J'ai donc décidé de ne pas m'embêter à faire de vrais poches, ce sont juste des zips pour la déco ;-)

P1010078

J'ai joué sur les motif pour faire un raccord le plus nickel possible entre la ceinture et la jupe au niveau de la pointe devant. Au lieu des deux plis creux originaux, j'ai fait deux plis couchés pour que les bout des zips "se cachent" dans ces plis.

P1010156

Le tissu est un peu rigide et épais, j'ai donc surpiqué entièrement les côtés pour maintenir les surplus de couture. Par contre, il n'était pas possible de faire des raccords nickel sur le centre de la jupe (la ceinture) ET sur les côtés, on ne peut pas tout avoir...

P1010160

Et encore un photobomb de chat...

P1010181

Je suis plutôt satisfaite de cette petite jupe vitaminée qui ajoute un peu de couleur à ma garde-robe d'automne... Ça tombe bien, on est pile dans la saison des châtaignes...

Posté par unestelle à 22:15 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 août 2016

Le top des vacances

J'avais envie, pour les vacances, de me faire un petit haut dans ce reste de jersey marinière.

Je me suis inspirée de plusieurs détails que j'aime bien : une forme un peu large et fluide avec un arrière plus long que l'avant comme sur un top noir que j'adore et porte beaucoup, un dos nageur, une brassière intégrée comme sur un de mes tops à dos nageur (comme ça on ne vois pas de vilaines bretelles de soutifs et c'est confortable... Ah oui et en plus, ça sert de parmenture en même temps !), des gros oeillets parce que ça va bien avec la marinière (ça fait marin, non ?) et du cuir marron parce que ça va bien avec la marinière (oui, c'est comme ça, je l'ai décidé...)

Un patronage maison donc, en mixant la forme de plusieurs hauts de mon armoire : du pur bidouillage !

Ça a donné ça :

P1010059

P1010038

P1010040

P1010043

P1010048

Je le trouve un poil trop décolleté mais sinon je l'aime bien. Je confirme le confort de la brassière intégrée !

Je l'ai fini la veille de partir en vacances et j'ai apprécié de le porter un jour de forte chaleur à Lisbonne, avec mon short Châtaigne

P1017478

Oui, c'est encore la Tour de Belém à Lisbonne...

Petit problème : au retour des vacances, j'ai passé mon top à la machine. Du cuir à la machine, ça ne me faisait pas peur, j'ai déjà customisé 1 ou 2 vêtements avec des morceaux de cuir et ça n'a jamais posé problème. Celui-ci était bien épais et s'est retrouvé tout raide et rêche à sa sortie de la machine et surtout du marron avait déteint partout... Aïe ! J'ai donc supprimé les bretelles et lavé 4 fois mon top pour le récupérer à peu près et j'ai refait les bretelles dans... un biais en faux cuir (celui que vous voyez sur es photos du haut), le rendu est quasiment le même.

Posté par unestelle à 20:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 août 2016

Des châtaignes en été

Il fallait bien que je réalise ma - désormais traditionnelle - version de jupe Châtaigne de la saison ! La 4ème.

C'est vraiment mon patron de jupe pref' de pref', je ne m'en lasse pas. Cette version a de plus été parfaite pour les vacances : facile à porter, elle s'accorde facilement avec mes hauts bleus ou blancs (mes couleurs de prédilection cette saison...) et ne se froisse pas du tout dans la valise !!

P1010003

Jupe Châtaigne (tuto ici) en jacquard fin bleu et blanc et passepoil "tressé" de chez Pretty Mercerie

C'est officiellement ma version préférée... juqu'à la prochaine ?

Pour vous montrer c'est une bonne jupe de vacances, la voici en situation devant des azulejos assortis à Lisbonne...

P1017458

P1017468

 

Bon et puis, c'est bien joli de faire des jupes Châtaigne à la chaîne mais je n'avais toujours réalisé de VRAI Châtaigne jusque là, c'est-à-dire le short ! Je ne suis pas une grosse consommatrice de short mais cet été, j'ai eu envie de porter un joli short féminin, et quoi de mieux que les jolis festons de ce patron pour répondre à cette envie ?

Voici donc ma première version short, et peut-être pas la dernière non plus car je l'aime beaucoup finalement...

P1010012

Tissu polyester stretch (mais d'où vient-il celui-là ? Je ne me souviens plus...)
Un peu difficile de faire des festons parfaits avec un tissu extensible...

 

Et le voici en situation parfaitement touristique devant la Tour de Belém à Lisbonne :

P1017475

Taillé en 34 pour mon 36 habituel. Je savais que la ceinture de jupe en 36 me tombe bas sur les hanches et je voulais le short un peu plus ajusté. En plus, le tissu est assez stretch. Résultat : pas de regrets, il tombe pile poile. Je l'ai par ailleurs raccourcis de quelques cm par rapport au patron. Je porte peu de shorts mais je les aime courts...

Ah oui! et il faut que je vous parle du top aussi... suite dans un prochain article ;-)

Je crois que je n'ai jamais réalisé 2 fois un même patron. Châtaigne fait vraiment figure d'exception et on peut dire que je l'aurais rentabilisé à fond puisque utilisé 5 fois pour le moment et une 6ème est en cours, une version de rentrée !

Posté par unestelle à 19:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 août 2016

Zéphyr d'amour

Nous avons à notre tours été invités à un mariage, il fallait donc que je me couse une robe pour l'occasion comme à chaque invitation à un mariage, hé hé...

Je comptais à la base réaliser cette robe pour le lendemain de mon mariage, à porter avec ma ceinture en Liberty de la veille. Mais, soyons raisonnable, coudre une 3ème robe n'était pas possible en termes de temps... J'ai finalement utilisé le patron de Zéphyr pour ma robe du soir réalisée dans un tissu non extensible et qui m'avait donc demandé de nombreuses modifications.

Cette invitation était donc l'occasion de réaliser une vraie Zéphyr dans la version que j'avais en tête : bleu marine avec une découpe en coeur dans le dos !!

P1016974

Tuto de la découpe coeur chez Deer&Doe

Le haut est entièrement doublé ce qui permet de ne pas mettre de bande d'encolure et de ne pas avoir de coutures visibles aux emmanchures et à l'encolure, j'aime bien cette finition. Le tissu utilisé (un jersey texturé acheté chez Tissus Price) étant assez épais, j'ai dû surpiquer mes découpe devant et dos en les inversant (la couture est couchée vers l'intérieur sur le dessus et vers l'extérieur pour la doublure). Heu, pas sûre que je sois bien claire... Il y a quand même quelques surépaisseurs au niveau des coutures d'épaules.

P1017026

P1016984

P1016997

Un cul de chat est caché quelque part sur cette photo... Serait-ce un photobomb ?

Posté par unestelle à 19:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 août 2016

DIY de mariage

Quand on aime le DIY, un mariage est l'occasion idéale pour faire plein de choses, surtout quand c'est le sien, qu'on n'a pas un gros budget et plein d'envies de déco... Comme vous le savez déjà, j'ai réalisé ma robe de mariée + celle du soir et les accessoires des mariés (noeuds de chaussures et ceinture pour moi + noeud papillon du marié, le tout en Liberty assorti).

Ça c'était pour la couture, et j'avoue ne pas avoir eu le temps de réaliser toutes les idées que j'avais en tête côté déco... Merci Pinterest, fournisseur d'un peu trop d'idées, c'est sans fin ce truc !

La déco tournait autour de 3 couleurs et de matières associées : le blanc (origami en papier, dentelle), le bleu (le bouquet de la mariée et des fleurs en papier de soie) et le beige (papier kraft, toile de jute). Ces couleurs et matières se retrouve à la fois sur le faire-part, la déco de table, de la cérémonie, les compositions florales,...

Pour commencer, voici nos faire-part 100% fait main (une soixantaine d'exemplaires) :

P1017587

Pochette en kraft découpée et pliée à la main + bande de toile de jute et dentelle fine

Le visuel en rond a été décliné sur d’autres objet de déco

P1017590

Invitation principale collée et 3 petits cartons (ou 1 ou 2 selon le type d’invitation) glissés dans une petite pochette. J’ai utilisé 2 perforatrices : une pour les coins en rond et une pour les coins en « dentelle »

P1017581

Le tout dans une enveloppe avec de jolis détails...

P1016948

... et un timbre personnalisé

Les grues en papier étaient un des éléments phares de la déco, elles ont une symbolique que je trouve très joli :
Symbole de paix et de longévité, la grue est un animal important pour le Japon, une légende dit : « Quiconque plie mille grues de papier verra son vœu exaucé. » Elle est également associée à une jeune fille japonaise, Sadako Sasaki, survivante d'Hiroshima, dont vous povez découvrir l'histoire ici.

En plus de cette symbolique, nous voyons régulièrement de vraies grues dans les champs autour de chez nous, depuis la fenêtre de la salle de bain. Je les trouve très belles et très gracieuses quand elles s'envolent.

De plus, j'ai appris ce pliage lorsque j'étais ado et, depuis, je plie très souvent des grues en papier. En fait, dès que je me retrouve avec un bout de papier dans les mains, il finit souvent en forme de grue : un papier de bonbon ou de sucre, un post-it, etc... Bon pas les factures quand même... Quoi que, je devrait peut-être, ce serait plus poétique. Le pliage que je réalise n'est pas le pliage "officiel" de la grue japonaise, elles sont un peu moins fines mais je préfère celui-ci car il est plus simple et ces grues ont la particularité de battre des ailes... Oui oui, elles battent des ailes quand on leur tire sur la queue (voir le tuto en vidéo)

Et vous savez quoi ? La première chose que j'ai offert à mon chéri, avant même que nous soyons ensembles, quand nous n'étions alors que collègues, était une grue en papier ! Et il l'a toujours...

J'ai donc passé pas mal de temps ces derniers mois à réaliser des grues. Une de mes collègues m'a donné un petit coup de main et en a réalisé quelques-unes et mes parents se sont chargé de réaliser des guirlandes avec celles-ci. Mais on était très loin des 1000 grues porte-bonheur !! Une fois mises en guirlandes, ma petite centaine de grue avait l'air bien riquiqui...

Alexandre Yagoubi 0304

 Notre cérémonie laïque qui devait se dérouler dans un parc sous un chêne centenaire a finalement trouvé sa place dans une orangerie pour cause de météo capricieuse. On aperçoit quelques guirlandes de grues...

Alexandre Yagoubi 0067

J'ai réalisé quelques grues "géantes" (environ 40 cm) en papier épais pour compléter et occuper un peu plus l'espace

Alexandre Yagoubi 0360

Quelques grues sont venues se poser sur le bouquet...

Alexandre Yagoubi 0092

...et dans mes cheveux !

P1017594

Mon papa a réalisé la plus grosse grue en... zinc ! Ancien couvreur-zingueur, c'est son matériau de prédilection. Et celle-ci est vraiment unique...

Je voulais aussi de grosses fleurs en papier de soie. Il ne me paraissait pas très avantageux de les acheter « toutes faites », non seulement parce que je ne trouvais ni la taille ni la couleur que je souhaitais mais aussi parce que les fabriquer soi-même est très simple. Vous trouverez plein de tutos sur internet.

Mon idée était de réaliser de grosses fleurs qui ressemble au mieux aux jolis hortensias de mon bouquet. Difficile de trouver du papier de soie de la bonne couleur. C’est dans cette boutique que j’ai trouvé le plus grand éventail de couleurs et des quantités intéressantes, j'ai choisi 3 nuances de bleu que nous avons mélangé. Finalement, je n’ai absolument pas eu le temps de réaliser mes fleurs, les jours précédents le mariage, c’est surtout ma robe qu’il fallait que je finisse ! J’ai donc confié cette mission la veille du jour J pendant lequel nous installions la déco à ma mère, ma tante, et quelques autres invités qui sont arrivés au fur et à mesure et ont mis la main à la pâte. Résultat : un nombre de fleurs impressionnant qui a permis de décorer l’orangerie et la salle du repas.

Alexandre Yagoubi 0179

Alexandre Yagoubi 0181

 

Alexandre Yagoubi 0492

La toile de jute associée à la dentelle se retrouvait en chemin de table et sur les photophores posés sur les tables (on en a mangé des yaourts la l..tière pendant 1 an pour avoir assez de photophores !!), dans le bouquet de la mariée et la déco florale de la voiture et la "boite à enveloppes".

Alexandre Yagoubi 0497

Les marques-places tout simples en kraft perforé (mêmes motifs que sur les faire-parts)

P1017605

Le visuel du faire-part décliné sur la boite à alliances...

P1017599

... sur des bouteilles d'eau servies au repas...

P1017597

... sur des sachets en kraft mis à disposition sur le "candy bar". Tout le monde pouvait ainsi ramener des bonbons de son choix, ça remplaçait les traditionnelles dragées.

Alexandre Yagoubi 0509

Et sur les cadeaux des invités DIY aussi : des mignonnettes d'alcool maison appelé "Confiture de vieux garçon"

 

Du DIY sous toutes ses formes donc, on s'est bien amusé !!

 

Posté par unestelle à 17:48 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
21 juillet 2016

LA robe... n'était pas seule !

Après vous avoir montré LA robe, ma robe de mariée qui a été la principale raison de ma désertion de ce blog pendant des mois, voilà que je dois me rattraper parce que j'ai plein de choses à vous montrer...

Dans ce projet, j'ai longuement tergiversé sur la problématique du soir... Je voulais ma robe de princesse à traîne mais comment on danse avec un truc pareil ? Surtout qu'on a pris des cours de danse avec chéri-chéri et notre chorégraphie endiablée n'était guère compatible avec une grosse meringue comme ça. Je ne suis pas très fan des remonte-traîne non plus...

J'avais en tête une robe en 2 versions jour et soir avec un bas amovible ou transformable dans ce genre :

Source: Externe

Source : Pinterest

Mais mon projet de robe (la découpe en "V" dans le bas du dos) ne permettait pas de faire un haut et un bas indépendant et je ne voulais pas faire une croix la-dessus (oui, je suis assez chiante). Je me suis donc rendue à l'évidence : il me fallait coudre une DEUXIEME robe... Oui parce que ça n'était probablement pas assez stressant de devoir finir LA robe, de faire moi-même les faire-part, mes accessoires et ceux du marié (quand je vous dis que j'ai encore des choses à vous montrer !) et la plupart des éléments de déco... Non, il fallait que je couse cette robe à une semaine du jour J. Suicidaire, moi ?

Oui, bon, une robe simple, hein, juste qui tourne un peu pour faire joli quand on danse avec un peu de tulle quand même pour faire mariée et puis quelques petits bouts de dentelle, et puis des découpes princesse et puis... Bon en fait, j'avais envie de quelque chose dans ce genre là pour le soir (en plus courte) :

Source: Externe

Rime Arodaky 2013 – Robe Nina

Je crois que j'étais dopée aux endorphines ou quelque chose dans ce genre parce que la semaine avant mon mariage (en congés heureusement...) j'ai fait des journées de folies en couture + bricolage jusqu'à pas d'heure... Et j'ai réussi à faire AUSSI ma robe du soir :

Alexandre Yagoubi 0044

Il me restait de la soie et pourtant j'ai utilisé la toile mikado synthétique que j'avais achetée à la base pour faire la toile de THE robe... Je lui trouvais un vrai potentiel à ce tissu et c'est pour ça que je n'ai pas osé tailler dedans pour une toile. J'ai aussi utilisé un peu de coton blanc pour doubler le haut et le bas est composé de 7 cercles (!!!) : 5 couches de tulle, une couche de mikado, et comme c'était encore transparent, une couche de doublure en coton/polyester tout doux qui ne se froisse pas.

Alexandre Yagoubi 0777

Pour le patron du haut, je cherchais des découpes princesses et j'ai taillé plusieurs toiles à partir de patrons différents qui à chaque fois n'étais pas satisfaisantes (beaucoup trop grand, mal coupé,...). C'est finalement, contre toute attente, le patron de la robe Zéphyr qui m'a sauvé la mise... Alors, bien sûr, il m'a demandé des adaptations car il s'agit d'un patron pour une robe en jersey, j'ai dû ajouter des cm au niveau de chaque couture mais la coupe était parfaite. J'ai aussi bien creusé le décolleté devant et dos puis ajouté un peu de dentelle (issu de mon stock de dentelle acheté pour une bouchée de pain il y a quelques années...), doublé de coton ce haut (toutes les couture sont à l'intérieur et donc invisibles) et cousu à ma jupe cercle multi-couches...

Alexandre Yagoubi 0779

J'ai ensuite cousu de petites pièces de dentelle dans le décolleté et en mancherons aux épaules, je n'ai malheureusement pas eu le temps de coudre celles du dos alors que je tenais particulièrement à ce détail mais elle était sortable quand même...

La ceinture est en liberty assortie à mes chaussures customisées maison :

Alexandre Yagoubi 0772

P1017087

Sandales Lilimill trouvées en soldes + Liberty Pepper bleu

... et au noeud papillon de l'homme fait main également :

Alexandre Yagoubi 0113

Un vrai noeud pap' réalisé avec ce tuto + vidéo pour apprendre à nouer un noeud papillon.

P1017091

J'avais ajouté une boucle et un petit bouton pression à l'arrière pour que mon homme puisse le passer facilement et rapidement sans avoir à refaire le noeud, ainsi qu'une petite étiquette personnalisée à l'intérieur (la date + un petit mot d'amûûûr).

J'ai adoré réaliser tous ces projets qui ont contribué à faire de notre mariage et de nos tenues quelque chose d'unique et de personnel. J'espère en tout cas que j'aurais d'autres opportunités de réaliser de tels projets (pas pour moi hein, je ne compte pas me remarier...), j'ai vraiment adoré !

Et voilà 2 jolies robes qui occupent de la place dans mon atelier depuis. J'aime bien les admirer encore un peu mais quand même, j'ai besoin de place pour les prochain projets... Je fais quoi, je les laisse là ou elle disparaissent dans une valise ? Et vous, si vous vous êtes mariée qu'avez-vous fait de votre (vos ?) robe ?

P1017070

P1017066

Au prochain (et dernier cette fois-ci...) épisode mariage, encore un peu de DIY mais ce ne sera plus de la couture !

Posté par unestelle à 18:56 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
16 juillet 2016

LA robe... dernier épisode : le résultat !

Mariée maintenant depuis 1 mois... Il est temps que je vous montre le projet qui a occupé tout mon temps, mon esprit et mon atelier couture pendant des mois : LA robe... Pour en savoir plus sur ce qui a mené à ce résultat, vous pouvez lire les épisodes précédents ici et .

Je vous laisse la découvrir à travers les magnifiques images du sympathique et talentueux photographe qui a immortalisé ce joli jour : Alexandre Yagoubi

Alexandre Yagoubi 0007

Alexandre Yagoubi 0009

Bustier recouvert de dentelle de Calais, ceinture en soie plissée. On aperçoit aussi les (vrais !) brides de boutonnage dans le haut du dos.

Et le cintre personnalisé DIY.

Alexandre Yagoubi 0006

Découpe de dentelle dans le dos, bas du bustier en "V" et plis de la jupe, petits boutons-perles et brides de boutonnage dans le dos.

Alexandre Yagoubi 0086

Oui, c'est joli les petits boutons dans le dos mais un peu galère... hein maman ? ;-)

Alexandre Yagoubi 0095

Alexandre Yagoubi 0097

J'ai des poches !!

Alexandre Yagoubi 0104

Il y a un jupon fait maison sous cette robe pour lui donner du volume...

Alexandre Yagoubi 0131

Mon homme qui découvre le dos de ma robe. Il n'a pas eu droit de mettre les pieds dans l'atelier pendant des mois et a découvert ma robe le jour J... je crois qu'elle lui a bien plu.

Alexandre Yagoubi 0514 recadrée

L'ampleur de la traîne

Alexandre Yagoubi 0721

Ouf ! Et voilà, je suis très contente et fière d'avoir mené ce projet à son terme, même si ça n'a pas toujours été simple. Un sacré défi relevé et j'ai appris beaucoup de nouvelles choses grâce à cette réalisation. Les nombreux éloges du jour J m'ont fait chaud au coeur et donné confiance dans mes compétences (moi qui ne la trouvais pas parfaite...)

J'ai encore 2 ou 3 petites choses de mon mariage à vous montrer (couture et DIY) dans un prochain article...

Posté par unestelle à 21:39 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : ,