Un patron déjà calqué/découpé, qui tombe pile et qui a déjà donné de bons résultats 2 fois de suite... On en fait quoi ? Mais on récidive pardi !

Donc, après le top coupé dans la chemise du chéri et la petite robe de mariage (euh, non, c'était pas moi la mariée, hein !), voici... la robe longue (j'en rajoute un nouveau morceau à chaque fois) :

DSCF4246DSCF4250

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCF4236

DSCF4229

 

Un coton trouvé chez Toto au joli imprimé gris/bleu, très doux et qui ne se froisse presque pas, ce qui est plutôt plaisant pour du coton.

Pour le haut, j’ai donc (re-re)utilisé l e patron du modèle 20 du livre "Every day camisoles et petits hauts" et pour le bas, j’ai pris les mesures sur une robe longue que j’avais et qui était juste un poil trop longue. J’ai beau avoir supprimé quelques cm, elle reste un peu longue, il vaut mieux que je la porte avec des talons, sinon, j’ai tendance à marcher dessus… Quoi ? la reprendre pour lui enlever 2 cm ? Vous n’y pensez pas ! J’ai déjà assez galéré pour la terminer celle-là. Mais contrairement à ce que j’attendais, ce n’est pas le montage de chaque volant froncé qui m’a posé problème, mais… le montage des bretelles ! Comme quoi, la difficulté n’est pas toujours là où on l’attend ! Ce sont les surprises de la couture !

Je vous ne vous ferai pas l’affront de scanner mon magnifique tuto écrit sur un post-it (méheu ! c’est tout ce que j’avais sous la main quand j’ai pris les mesures sur la robe qui a servi de modèle). Alors je vous ai fait un magnifique tuto sur… Paint ! Oui, bon on fait avec les moyens du bord, hein ! (cliquez sur les images pour les agrandir)

 

 

La_recette

Pour une taille 36/38, il faut environ 2m de tissus. Je pense que les mesures diffèrent assez peu pour des tailles supérieures (à part les parties de la poitrine) car elle est très large. En revanche, si vous êtes plus grande que moi (ce qui est assez fort probable…), il vous faudra rajouter quelques cm de hauteur pour chaque partie. Ma robe mesure 125 cm sans compter les bretelles.

 

 

Tuto_robe_longue

 

1 – Ce sont les seules parties que l’on emprunte au patron japonais, en fonction de votre taille. Vous pouvez aussi utiliser un autre patron de top ou robe à bretelle avec une forme différente.

2, 3 et 4 – A couper 2 fois (la partie 4 vous demandera probablement d’être coupée en deux bandes de 95 cm de large si votre tissu n’est pas assez large)

+ Un rectangle pour le haut du dos mesurant la même hauteur que les cotés des pièces du devant (= H + 2cm pour l’ourlet) X 58 cm de large (euh, c’est clair ça ? Non c’est pas clair ? Mais si c’est clair…)

Les pointillés indiquent les lignes à froncer.

 

 

Pour la partie 1 donc, je répète, décalquer cette pièce du patron 20 du livre "Every day camisoles et petits hauts", ou un autre. En ce qui me concerne, j’ai décalqué une taille 7 que j’ai largement modifié (car poitrine non-nippone, vous voyez le topo…) et qui s’est transformée en une sorte de taille 11.
A chacune de mes réalisations de ce modèle, j’ai taillé ces parties en double selon le schéma suivant (mes mesures sont données à titre indicatif). Cela permet :

- D’avoir cette partie en tissu doublé, ce qui lui donne une meilleure tenue

- De n’avoir aucune couture apparente et de ne pas avoir besoin de faire un ourlet ou poser un biais… bref, c’est une méthode de feignante (et j’assume !)

 

Tuto_robe_longue_2Tuto_robe_longue_3

Après quoi, on retourne cette pièce sur l’endroit, il n’y a plus qu’à froncer à l’endroit indiqué, et hop !

 

Pour l’assemblage, il m’a semblé plus simple d’assembler les différentes pièces du devant d’une part et celle de l’arrière d’autre part puis de les coudre ensemble en dernier.

On passe un fil de fronce sur les lignes en pointillés, on ajuste la largeur à celle de la pièce du dessus, puis on les coud ensembles.

Pour la partie du bas, pensez à faire l’ourlet avant de la froncer, ça vous évitera bien des galères…

Enfin, on smocke entièrement la bande du haut du dos pour un meilleur maintien, et on y ajoute des bretelles (des bandes taillées dans le tissu ou bien du biais, du ruban contrastant, etc..)

J’ai ajouté deux liens dans les coutures des côtés à nouer dans les dos, mais ils sont facultatifs.

_________________________________________

Au final, il est plus facile de faire cette robe que de l’expliquer… J’espère ne pas vous avoir donné trop mal à la tête et si vous avez des questions, n’hésitez pas.

Ah oui, moi j’en ai une : Quel est l’intérêt de faire une robe d’été alors qu’il fait un temps pourri ?

Oui, bon ça va, c’est pas ma faute, il faisait encore beau quand je l’ai commencée !

Et puis à ce prix là, c’est pas perdu, ça sera pour l’été prochain…

 

prix_8_