Toujours dans cette idée de "faire du neuf avec du vieux", il me fallait, pour réchauffer ma petite robe en soie toute légère, un bon gros gilet pour affronter les rigueurs de l'hiver... Ça fait un moment que je me dis qu'un gilet gris foncé manque à ma garde-robe. Il irait avec plusieurs tenues et serait vite rentabilisé par la grosse frileuse que je suis. Oui mais je n'ai pas trouvé mon bonheur en magasin (pas vraiment insisté non plus...), pas trop d'idées ou de "laine idéale" trouvées côté tricot.

PAR CONTRE, j'ai le gilet idéal dans mon armoire : très chaud (mélange laine, alpaga et acrylique), jolie forme, tout ça tout ça, MAIS il est rose... Un rose genre Barbie/layette/bonbon qui me fait un teint de malade... MAIS il est super chaud... MAIS il est super rose...

PB023061
Ni une, ni deux, me voilà à vouloir le teindre en gris. Ma première expérience teinture.

Alors, bien sûr, j'ai tenu compte de la composition ; avec 50% d'acrylique, je me doutais bien que la couleur ne serait pas très prononcée. Donc, plutôt que du gris, j'y suis allé carrément avec du noir en me disant que noir atténué + rose, ça pourrait donné un joli gris-parme...

Et effectivement, c'est bien un gris-parme que j'ai obtenu, mais vraiment clair. En revanche, mes mains sont ressorties gris foncé, elles (j'ai bien mis des gants pour ma teinture à la main mais sur la notice ils ne précisaient pas qu'il fallait les garder lors de l'essorage, hum...)

Le résultat sur les mains :

PB0230873 jours pour en venir à bout à coups de dissolvant et savon...

Le résultat sur le gilet :

PB1013245

Bon, ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais, mais ça n'est pas si moche... C'est même nettement mieux que le rose original, je vais enfin pouvoir porter ce gilet !

 

PB1013221

C'est bien joli, mais il me manque toujours un gilet gris foncé dans mon armoire avec tout ça...