Après ma toile de Belladone qui avait donné un résultat plutôt satisfaisant, voici mon "Ultimate Belladone". En plus de quelques petites modifications effectuées suite à la toile (buste raccourci, haut et ceinture élargis d'1 cm), j'ai mis dans celle-ci plusieurs idées de détails qui m'étaient venues en cousant la première version :

- des découpes festonnées dans le dos

- un système de ceintures amovibles / interchangeables

- et surtout, cette robe est entièrement réversible, portable coté pile en chambray ou coté face en coton blanc à petits imprimés...

Je vous montre ?

Belladone_pile_et_face

Belladone_pile_et_face_dos

 

P1014190

Le dos festonné

P1014182_1

Avec la ceinture grise à petites étoiles...

P1014202_1

Avec la ceinture marine à pois...

P1014254

Côté verso avec ceinture assortie

P1014232

J'ai ajouté une découpe au niveau de la ceinture devant qui est en 3 partie au lieu d'1. Cela créé des fentes que j'ai positionné exactement dans le prolongement des pinces en haut de la robe et des plis en bas. Ça me fait 2 "trous" dans la ceinture dans lesquels je passe une ceinture au choix parmi les 3 que j'ai déjà cousues où les 15 autres que j'envisage... cela donne l'illusion d'une ceinture prise dans la couture des pinces.

P1014331

L'idée de la "réversibilité" m'était venue avant de faire ma première version qui, entièrement doublée, me permettait de tester cette possibilité. J'ai toujours adoré l'idée de vêtement portable de multiple façon (comme l'infinity dress, les vêtements "métamorphose" chez Ekyog, ce genre de choses ou encore les chaussures customisables,...) et ça m'inspire beaucoup en couture. J'ai souvent plein d'idées de choses réversibles, amovibles,... que je réalise rarement car ça me semble parfois un peu ambitieux, techniquement complexe... Je voudrais bien évoluer vers ça dans mes projets couture à venir.

Je savais que la difficulté principale serait celle de la fermeture éclair. J'ai tout d'abord pensé à une fermeture bien visible dans le dos avec un curseur réversible (oui, ça existe). Mais ces curseurs sont plutôt pour des fermetures éclair assez grosses et sont trop épais (le truc qui me gêne dans le dos quand je m'appuie sur un siège, je déteste...) J'ai donc choisi de la mettre sur le côté pour plus de discrétion. J'ai l'habiture de poser des zips invisibles mais vous remarquerez que ceux-ci sont très visibles sur l'envers... Alors, pour la première fois, j'ai choisi une fermeture classique avec une pose invisible (comme ici) mais pour le faire sur 2 faces à la fois, ça a été une véritable galère. Cette étape a dû prendre la moitié du temps passé sur cette robe et a quelque peu abimé mon pauvre tissu en chambray fin et fragile...

P1014322

Au recto (tissu fin, ça gondole un peu...)

P1014314

Et au verso... fermeture (presque) invisible

Je dois admettre aussi que c'est très galère de zipper une tirette qui se trouve à l'intéreur de la robe... et encore plus de la dézipper ! Bref, mon idée n'est pas tout à fait au point.

2ème difficulté : l'ourlet. Quand on double une robe, on fait la doublure un peu plus courte pour ne pas qu'elle dépasse. Sauf qu'ici, il ne fallait que ça dépasse ni d'un côté, ni de l'autre ! J'ai donc essayé de faire les 2 de la même longueur mais avec une astuce en cas de dépassement : une parmenture d'ourlet (soit dit en passant, j'aime bien cette finition, à reprendre sur d'autres robes !) assortie au tissu du dessus. C'est à dire que la robe bleu a une parmenture d'ourlet blanc imprimé et inversement... Résultat : si la doublure dépasse de ma robe bleu, c'est un petit bout de bleu que l'on voit.

P1014198

Je regrette de n'avoir pas choisi 2 tissus très différents pour mettre plus en avant le côté réversible (les photos ne permettent pas bien de les différencier...). Par contre avec des tissus plus contrastant, il aurait été plus difficile de rendre la fermeture "presqu'invisible"... (une fermeture noire côté tissu bleu par exemple !)

Et vous, que pensez-vous de ces "innovations", bonnes ou mauvaises idées ?