Ça fait un moment que ça me titillait, que ça me démangeait de coudre du cuir. J'en avais incorporé quelques morceaux dans ma besace et ça m'avait bien plu de travailler cette matière. Alors, comme je m'étais laissé dire que c'était galère (trop épais pour une MAC "classique", ça glisse mal, il faut des accessoires spéciaux,...), j'aurais pu abandonner l'idée, ou tout du moins commencer par quelque chose de simple comme un sac par exemple. Que nenni ! Je me suis direct lancé dans la couture d'une veste en cuir... Et bien m'en a pris parce qu'en fait j'ai adoré le projet et le résultat est à la hauteur de mes espérances !!

P9292802

Je n'aurais peut-être pas osé si je n'étais pas tombé par hasard, lors d'un vide-grenier, sur ces immenses peaux de belle qualité pour 20€ seulement... Il m'en reste au moins de quoi faire un sac assorti à ma veste !

Pour le choix du modèle, j'ai cherché parmi mes patrons une veste cintrée, sans col et c'est sur ce modèle Burda, à l'origine dans une version lainage chanelisant, que j'ai jeté mon dévolu :

Shma veste BurdaPas le droit à l'erreur (la couture dans le cuir, ça fait des petits trous qui ne rebouchent pas, donc interdit de refaire une couture !), j'ai donc sorti ma magnifique vielle housse de couette spécial brouillon de couture. Et voici la toile de la veste, qui m'a permis quelques retouches /réajustement du patron :

P8262569

On prends une grande respiration avant le tracé et la découpe du cuir... Contre toute attente, c'est un jeu d'enfant : pas de droit fil à respecter, ça ne s'étire pas lors du tracé (au stylo-bille, c'est parfait) on place ses pièces comme on veut (=gain de matière) en contournant juste les éventuels défauts du cuir. Avec mon cutter rotatif, ça se coupe nickel...

Ensuite on passe aux choses sérieuses ; la couture. Il existe des pieds spéciaux pour machine à coudre en Téflon, je n'en avais pas parmi les nombreux pieds fournis avec ma machine. Je me suis contenté d'aiguilles spécial cuir, et 2 de mes pieds m'ont été bien utiles :

P9012579P9222690

 

 

 

 

 

 

 


Le premier possède des petites roulettes qui permet de bien faire glisser les 2 épaisseurs en même temps, le second permet de faire des surpiqures bien régulières. En effet, je me suis vite rendu compte qu'écarter des couture sur du cuir, même armée d'un fer à repasser, c'est mission impossible ! J'ai alors eu l'idée de faire une surpiqure de part et d'autres de mes couture : ça donne en plus une jolie finition.

Et puis j'avais ce joli nœud en cuir, accessoire qui provient d'une paire de chaussure et qui s'accordait à merveille avec la veste (cuir de même couleur) que je voulais ajouter comme une sorte de  broche. Sauf que je voulais pouvoir l'enlever et une broche dans le cuir, bof bof... J'ai fixé une pression sur le nœud, l'autre face sur la veste. et comme cette pression s'ennuyait un peu toute seule et par souci de géométrie, j'en ai ajouté une de l'autre côté ainsi que quelques rivets pour un côté un peu rock...

P9292813

P9292799

P9292790

P9292731

P9292804

P9292714

J'adore ma nouvelle petite veste et j'envisage déjà d'autres accessoires à "pressionner"... ainsi que d'autres coutures en cuir !!