Après vous avoir montré LA robe, ma robe de mariée qui a été la principale raison de ma désertion de ce blog pendant des mois, voilà que je dois me rattraper parce que j'ai plein de choses à vous montrer...

Dans ce projet, j'ai longuement tergiversé sur la problématique du soir... Je voulais ma robe de princesse à traîne mais comment on danse avec un truc pareil ? Surtout qu'on a pris des cours de danse avec chéri-chéri et notre chorégraphie endiablée n'était guère compatible avec une grosse meringue comme ça. Je ne suis pas très fan des remonte-traîne non plus...

J'avais en tête une robe en 2 versions jour et soir avec un bas amovible ou transformable dans ce genre :

Source: Externe

Source : Pinterest

Mais mon projet de robe (la découpe en "V" dans le bas du dos) ne permettait pas de faire un haut et un bas indépendant et je ne voulais pas faire une croix la-dessus (oui, je suis assez chiante). Je me suis donc rendue à l'évidence : il me fallait coudre une DEUXIEME robe... Oui parce que ça n'était probablement pas assez stressant de devoir finir LA robe, de faire moi-même les faire-part, mes accessoires et ceux du marié (quand je vous dis que j'ai encore des choses à vous montrer !) et la plupart des éléments de déco... Non, il fallait que je couse cette robe à une semaine du jour J. Suicidaire, moi ?

Oui, bon, une robe simple, hein, juste qui tourne un peu pour faire joli quand on danse avec un peu de tulle quand même pour faire mariée et puis quelques petits bouts de dentelle, et puis des découpes princesse et puis... Bon en fait, j'avais envie de quelque chose dans ce genre là pour le soir (en plus courte) :

Source: Externe

Rime Arodaky 2013 – Robe Nina

Je crois que j'étais dopée aux endorphines ou quelque chose dans ce genre parce que la semaine avant mon mariage (en congés heureusement...) j'ai fait des journées de folies en couture + bricolage jusqu'à pas d'heure... Et j'ai réussi à faire AUSSI ma robe du soir :

Alexandre Yagoubi 0044

Il me restait de la soie et pourtant j'ai utilisé la toile mikado synthétique que j'avais achetée à la base pour faire la toile de THE robe... Je lui trouvais un vrai potentiel à ce tissu et c'est pour ça que je n'ai pas osé tailler dedans pour une toile. J'ai aussi utilisé un peu de coton blanc pour doubler le haut et le bas est composé de 7 cercles (!!!) : 5 couches de tulle, une couche de mikado, et comme c'était encore transparent, une couche de doublure en coton/polyester tout doux qui ne se froisse pas.

Alexandre Yagoubi 0777

Pour le patron du haut, je cherchais des découpes princesses et j'ai taillé plusieurs toiles à partir de patrons différents qui à chaque fois n'étais pas satisfaisantes (beaucoup trop grand, mal coupé,...). C'est finalement, contre toute attente, le patron de la robe Zéphyr qui m'a sauvé la mise... Alors, bien sûr, il m'a demandé des adaptations car il s'agit d'un patron pour une robe en jersey, j'ai dû ajouter des cm au niveau de chaque couture mais la coupe était parfaite. J'ai aussi bien creusé le décolleté devant et dos puis ajouté un peu de dentelle (issu de mon stock de dentelle acheté pour une bouchée de pain il y a quelques années...), doublé de coton ce haut (toutes les couture sont à l'intérieur et donc invisibles) et cousu à ma jupe cercle multi-couches...

Alexandre Yagoubi 0779

J'ai ensuite cousu de petites pièces de dentelle dans le décolleté et en mancherons aux épaules, je n'ai malheureusement pas eu le temps de coudre celles du dos alors que je tenais particulièrement à ce détail mais elle était sortable quand même...

La ceinture est en liberty assortie à mes chaussures customisées maison :

Alexandre Yagoubi 0772

P1017087

Sandales Lilimill trouvées en soldes + Liberty Pepper bleu

... et au noeud papillon de l'homme fait main également :

Alexandre Yagoubi 0113

Un vrai noeud pap' réalisé avec ce tuto + vidéo pour apprendre à nouer un noeud papillon.

P1017091

J'avais ajouté une boucle et un petit bouton pression à l'arrière pour que mon homme puisse le passer facilement et rapidement sans avoir à refaire le noeud, ainsi qu'une petite étiquette personnalisée à l'intérieur (la date + un petit mot d'amûûûr).

J'ai adoré réaliser tous ces projets qui ont contribué à faire de notre mariage et de nos tenues quelque chose d'unique et de personnel. J'espère en tout cas que j'aurais d'autres opportunités de réaliser de tels projets (pas pour moi hein, je ne compte pas me remarier...), j'ai vraiment adoré !

Et voilà 2 jolies robes qui occupent de la place dans mon atelier depuis. J'aime bien les admirer encore un peu mais quand même, j'ai besoin de place pour les prochain projets... Je fais quoi, je les laisse là ou elle disparaissent dans une valise ? Et vous, si vous vous êtes mariée qu'avez-vous fait de votre (vos ?) robe ?

P1017070

P1017066

Au prochain (et dernier cette fois-ci...) épisode mariage, encore un peu de DIY mais ce ne sera plus de la couture !