Pour beaucoup d'entre vous, Gilbert évoque sûrement un pantalon ; celui de République du chiffon. Moi, ça m'évoque surtout mon grand-père qui portait ce prénom.

Tout est parti de ce moment un peu bizarre et pénible où l'on vide la maison de ses grand-parents et où chacun récupère quelques souvenir d'un endroit où il a grandi : un peu de vaisselle, un objet, des photos,... Et puis je suis tombé sur ce manteau, qui a probablement été peu porté vu son état mais surtout d'une très belle qualité : joli lainage chiné doublé de... lainage aussi mais plus fin. Il avait l'air super chaud, je l'ai proposé à mon homme mais c'est vrai que la coupe immense en largeur et longueur n'était pas très moderne. Ça me faisait mal au coeur de le voir partir chez Emmaüs ou autre. Je suis la première a leur donner des vêtements mais là, valeur sentimentale + belles matières m'ont convaincu de le garder et d'en faire quelque chose...

Voilà la bête avant son opération :

P1015166

P1015157

Pas très seyant.

Ca faisait un moment que le projet "manteau" était sur ma to-do list. En effet, le manteau que j'ai porté ces derniers hivers est celui que je porte depuis 5 ans (!!), que j'avais cousu ici et qui était lui même le clonage d'un manteau C*p C*pine porté pendant 3 ou 4 hiver... Le même manteau pendant toutes ces années (je suis frileuse, l'hiver dure longtemps chez moi pour les manteaux...) + la doublure qui commence à arriver à bout = il est temps de s'acheter se coudre un nouveau manteau !

En plus, ça me disait bien un manteau gris (et bien chaud !), c'était donc l'occasion idéale pour faire du "reconstructing clothes" à partir de ce manteau...

Mes principales inspirations, c'était ça :

manteau madeva

Source : Madeva

Source: Externe

Source

Une coupe assez cintrée en haut puis qui s'évase en bas, des poches avec rabat au niveau de la taille, j'aime bien aussi l'idée des plis creux et des pattes boutonnées au niveau des manches (qui existaient déjà sur le manteau "d'origine").

Partant de là, je me suis mise à la recherche d'un patron le plus approchant possible de mon idée. Et j'ai trouvé ça chez Lekala :

Source: Externe

Source: Externe

Pile ce que je cherchais ! J'adore ce petit manteau... L'image m'a aussi donné l'idée de souligner de passepoil noir différentes pièces (poches, pattes de manches) et un pli creux dans le dos.

Je me suis attelé au démontage total du manteau, qui est déjà en soi un très gros boulot.

P1015223

Puis, j'ai appliqué les pièces du patron sur mes pièces existantes pour voir si ça rentrait. A priori, pas de problème puisque ce manteau fait 2 fois ma taille, mais finalement, ça n'est pas si simple ! Le bas par exemple était un peu arrondi (comme une jupe en cercle), ce qui utilise beaucoup de tissu et n'était clairement pas possible dans le manteau d'origine. Pareil pour les manches qui était en 2 parties avec une découpe "tailleur", incasable dans ma manche d'origine, je l'ai transformée en manche droite... Quand on part d'un vêtement existant et non d'un tissu "vierge", on a certaines contraintes ! Mais aussi parfois des éléments que l'on peut réutiliser (boutonnières, épaulettes).

P1015514

P1015515

P1015522

Au final, j'ai du faire quelques adaptations mais je n'ai pas eu trop de difficultés à le coudre. Je me suis vite rendu compte que les poches au niveau de la taille, c'est joli mais absolument pas pratique, j'ai donc réalisé de fausses poches à ce niveau et des vrai plus discrètes, dans la couture des côtés.

J'ai été un peu déçue dans un premier temps des plis plats dans le bas du manteau (devant et dans le dos) qui me semblait très volumineux et je me suis demandé s'il fallait que je reprenne entièrement le bas. Comme souvent dans ces cas là, j'ai laissé reposer un peu le projet. Le manteau, stocké sur un portant a été un peu "écrasé" entre  des vêtements, et il a pris une forme moins volumineuse, comme ça tout seul alors que je m'étais battue avec mon fer à repasser pour y arriver... Quand je l'ai repris, je n'ai donc eu à faire que quelques finitions !

Et voilà le résultat :

P1016850

P1016854

P1016776

P1016774-1

P1016762

J'ai utilisé du passepoil en simili-cuir noir qu'il me restat d'un autre projet et des boutons récupérés il y a longtemps sur une veste. Au final, je n'ai acheté que le patron chez Lekala à 2€ et un petit morceau de doublure pour les manches et les poches, ainsi qu'un petit tour au pressing (c'est ce qui  a coûté le plus cher !) et vu la qualité de mon nouveau manteau, je peux vous dire que c'est une super affaire ;-)

Sa valeur sentimentale lui donne aussi un petit quelque chose en plus. J'ai l'impression de rendre un modeste hommage à mon grand-père Gilbert avec mon "média" favori ; la couture...